Sommet de Trieste : un marché commun au rabais pour les pays des Balkans

| |

Les six pays des Balkans occidentaux attendaient des réponses politiques de l’Union européenne, ils n’ont guère obtenu que de maigres promesses d’investissement dans les infrastructures, et un projet de mini-marché commun régional, déjà vivement contesté.

Par JAD et LG. Après Berlin, Vienne et Paris, les six pays des Balkans occidentaux avaient rendez-vous mercredi à Trieste, en Italie. Le « processus de Berlin », initié en 2014 par la chancelière Angela Merkel, a pour but de combler le vide laissé par l’interruption du processus d’élargissement européen depuis 2014. Or, les dirigeants de la région voulaient savoir si la perspective de l’élargissement est toujours d’actualité et à quelle échéance, mais ils risquent fort de repartir déçus : au lieu d’un message politique fort, la seule décision concrète à ressortir du Sommet est un engagement en faveur d’une « zone économique régionale », sorte de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous