Slovénie : le haras des Lipizzans veut se remettre en selle

| |

Un haras légendaire, un cheval mythique, une situation idyllique : Lipica a tous les atouts pour devenir une destination prisée dans une Slovénie en plein boum touristique. Pour attirer les visiteurs, les pouvoirs publics tentent de redonner ses lettres de noblesse au fameux haras des Habsbourg.

Par Charles Nonne " /> « Le secteur du tourisme connaît un déficit humain chronique, alors même que nous avons besoin de cadres de haut niveau », explique de son côté Karmen Leban, la secrétaire générale du syndicat des travailleurs de ce secteur en plein boum en Slovénie. Pour elle, le manque de candidats est lié aux bas salaires et à l’absence d’encadrement du temps de travail. « À Lipica, beaucoup de salariés travaillent plus que le maximum légal de dix heures par jour. Quant aux visiteurs, ils nous expliquent qu’il y a trop peu de gens pour les accueillir. Le but est que l’activité touristique permette le financement des chevaux, mais il est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous