Slovénie : le Premier ministre Miro Cerar a démissionné

|

Le Premier ministre slovène a donné mercredi soir sa démission après que la Cour constitutionnelle a annulé le résultat du référendum validant le grand projet d’aménagement du port de Koper. C’était l’une des priorités de son gouvernement.

Par la rédaction « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase », a lancé Miro Cerar. « Les forces du passé ne nous permettent pas de travailler pour l’avenir », a déploré le Premier ministre lors de sa conférence de presse, regrettant aussi le manque de soutien de la coalition, accusés de « saper certains projets ». C’est pourtant sur un point juridique que le projet d’aménagement ferroviaire du port de Koper, sur l’Adriatique, a été annulé par la Cour constitutionnelle. Les juges ont invalidé le résultat du référendum de septembre 2017 pour « manquement à la neutralité de l’État », le gouvernement ayant financé la campagne avec des fonds (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous