Ski et spéculation en Bulgarie : un répit pour le Parc national du Pirin

|

C’est un répit pour le Parc naturel du Pirin, menacé par la spéculation immobilière. La Cour suprême de Sofia a rejeté les projets du gouvernement, qui voulait étendre la zone aménageable par la station de ski de Bansko.

Traduit par J.-A.D. Le 16 janvier, la plus haute institution judiciaire de Bulgarie a bloqué le projet du gouvernement qui voulait rendre aménageable 48% du territoire du Parc national du Pirin, afin de permettre l’agrandissement de la station de sports d’hiver de Bansko. Le gouvernement voulait notamment modifier certaines lois sur la protection du patrimoine forestier. Les sommets des Monts du Pirin, qui culminent à 3000 mètres, riches de 70 lacs glaciaires, sont inscrits depuis 1983 à la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Ils abritent une importante population de loups, d’ours bruns, ainsi que des forêts primaires. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous