Serbie : à Pirot, l’ammoniac et le silence des autorités

| |

Fin décembre, un wagon-citerne chargé d’ammoniac a quitté les voies sur un tronçon de chemin de fer près de Pirot, laissant s’échapper de dangereux gaz toxiques. Deux personnes ont perdu la vie mais depuis, du côté des autorités, c’est l’omertà. Et gare aux journalistes qui osent poser des questions.

Traduit par Ph.B. (Article original) Le 25 décembre 2022, le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’un wagon transportant de l’ammoniac avait déraillé sur le tronçon de chemin de fer Pirot-Staničenje, à hauteur de Sopotski han, dans le sud-est de la Serbie, et que des quantités importantes de gaz s’étaient échappées dans l’atmosphère. À la suite de cet accident, deux personnes ont perdu la vie. Il a ensuite été annoncé qu’il s’agissait d’un train de marchandises de la société Elixir qui circulait quotidiennement sur cette section, transportant des matières premières provenant de Bulgarie jusqu’à à Prahovo et Šabac, et qui comprenait 20 wagons-citernes. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous