Roumanie : des ultraconservateurs interrompent une projection de « 120 battements par minute »

| |

Ce dimanche soir, un groupe de 30 militants orthodoxes ultraconservateurs ont interrompu la projection du film « 120 battements par minute » au cinéma du Musée du paysan roumain. Ils ont chanté des chants religieux, l’hymne national et se sont offensés qu’un film parlant d’homosexualité puisse être diffusé dans « un endroit sacré ».

Par Fl. Cass et L.-M. Ilie « Ils essaient d’introduire l’homosexualité comme un agent de destruction dans la conscience du peuple roumain », ont proféré certains ; « Le directeur du musée est franc-maçon ! » ; « Vous provoquez un pays entier pour 50 spectateurs ». Ou encore : « Ils peuvent voir ce film ailleurs mais pas ici, dans ce musée, ici c’est le territoire des valeurs des paysans roumains. » « Il y a certains paysans qui sont homosexuels », a rétorqué un journaliste de Vice România présent sur les lieux et qui a retransmis l’altercation en direct. « Non ça n’existe pas, ce sont deux termes incompatibles », a refusé le militant. Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous