La Hongrie condamne un Bulgare pour « complicité » dans la mort de 71 migrants

| |

L’homme a été reconnu coupable de complicité pour avoir recruté des passeurs jugés responsables du drame de Parndorf, durant l’été 2015. 71 hommes, femmes et enfants avaient été retrouvés morts dans un camion à la frontière entre l’Autriche et la Hongrie.

(Avec agences) - Ce drame humain avait fait grand bruit en août 2015 : 71 migrants étaient retrouvés morts asphyxiés dans le conteneur d’un poids-lourd à Parndorf, en Autriche, près de la frontière avec la Hongrie. Huit femmes et huit enfants figuraient parmi les victimes. En juin dernier, la justice hongroise a prononcé en première instance de lourdes peines contre les quatorze passeurs mis en cause dans ce drame. Trois Bulgares et un Afghan, considérés comme les piliers de ce réseau, ont écopé de 25 ans de prison ferme, mais leurs avocats ont fait appel. Un autre Bulgare vient à son tour d’être condamné par la justice hongroise à quatre ans et huit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous