LGBT+ : la Première ministre Ana Brnabić, une mère « hors-la-loi » en Serbie

| |

La compagne de la Première ministre serbe Ana Brnabić a accouché la semaine dernière d’un petit garçon à Belgrade. Les médias serbes ont annoncé la nouvelle, mais en faisant preuve de prudence dans le choix des termes. En effet, aux yeux de la loi, Ana Brnabić n’est pas le parent de cet enfant.

Par Ana Divac Une femme ouvertement homosexuelle a beau être à la tête du gouvernement serbe depuis 2017, aucune réforme n’a été menée dans le pays pour ouvrir leur mariage à tou.te.s, reconnaître les familles homoparentales, autoriser l’adoption pour les couples de même sexe ou la procréation médicalement assistée. Pour l’heure, rien n’indique non plus que la Première ministre souhaite légiférer en ce sens, malgré son nouveau statut de « mère illégale », tout juste considérée par l’État comme la « colocataire » de sa compagne. « Ana Brnabić n’a aucun droit parental envers cet enfant, elle ne peut pas aller le voir à l’hôpital, elle ne peut pas être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous