JO de Tokyo : Lana Pudar, la nageuse sans piscine qui fait briller la Bosnie-Herzégovine

| |

Le « dauphin » de Mostar aurait sûrement aimé faire plus de vagues dans les bassins de Tokyo, éliminée aux portes des demi-finales du 100 mètres papillon. Mais la toute jeune nageuse de 15 ans avait déjà réussi un petit miracle : se qualifier pour les JO sans piscine olympique pour s’entraîner... Portrait.

Par Aline Cateux Lana Pudar est une adolescente sereine et très déterminée. À 15 ans, elle est la plus jeune athlète jamais envoyée par la Bosnie-Herzégovine aux Jeux olympiques. Ces derniers mois, la nageuse de Mostar a pulvérisé records personnels, records nationaux et effectué le deuxième meilleur temps mondial au 100 mètres papillon aux Championnats d’Europe junior à Rome. Acclamée à son retour dans le pays et dans sa ville, Lana est reste calme, droite et concentrée. Mais cela n’a toutefois pas suffi pour réussir à atteindre l’objectif qu’elle s’était fixé pour les JO de Tokyo : atteindre les demi-finales du 100 mètres papillon. Lana Pudar (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous