Forêts, meurtres et omerta en Roumanie : comment sauver les poumons de l’Europe ?

| |

Chaque année, ce sont des milliers d’hectares de certaines des forêts les plus vieilles d’Europe qui sont rasés par des réseaux criminels en Roumanie. Et ces derniers sont bien souvent de mèche avec les autorités locales, au point que la Commission européenne a intenté une procédure en infraction contre Bucarest. Alors que la société civile commence à se mobiliser, les parlementaires roumains n’ont pas l’air pour l’instant de s’intéresser au problème.

Traduit par Florentin Cassonnet (article original) Le calme régnerait dans les montagnes des Carpates, au cœur des dernières grandes forêts vierges du continent européen, si le bruit des tronçonneuses ne déchirait pas le silence, réduisant à une vitesse alarmante la taille du « poumon vert de l’Europe ». Fin févier, la Commission européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la Roumanie, sommant les autorités de présenter un plan d’action contre l’abattage illégal du bois. Bruxelles est désormais en train d’analyser les réponses du gouvernement roumain et ill y a urgence : la déforestation illégale est une industrie pesant près d’un milliard (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous