Belgrade rappelle son ambassadeur en Pologne parce qu’il défend les droits LGBT

| |

L’ambassadeur de Serbie en Pologne, Nikola Zurovac, a été rappelé à Belgrade. Son « crime » ? Avoir signé une lettre de soutien à la communauté LGBT polonaise. Le Président Vučić, lui, refuse toujours de signer un projet de loi permettant aux couples de même sexe d’être légalement reconnus.

Le ministre serbe des Affaires étrangères, Nikola Selaković, a assuré que la raison de ce rappel n’était pas « le contenu de la lettre » signée par l’ambassadeur, mais le fait que le diplomate n’ait pas informé son ministère. Cette lettre ouverte, demandant la protection des personnes LGBT en Pologne, a été signée le 17 mai par plus de 40 ambassadeurs à Varsovie, dont ceux de l’Union européenne et des États-Unis. « Nous ne parlons pas du sujet de la lettre elle-même ni de son contenu, et j’insiste particulièrement là-dessus pour éviter toute sorte d’insinuations, de subterfuges ou d’interprétations déformées », a déclaré le ministre Selaković, dont la visite à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous