Culture en Macédoine : les subventions publiques, c’est pour les copains

| |

Pas un sou pour le Skopje Jazz Festival et les plus grands théâtres du pays au régime sec. En revanche, le ministère de la Culture a choisi de financer généreusement des manifestations encore inconnues ou des associations créées quelques jours avant la date-limite de dépôt des demandes de subvention. Le monde de la culture dénonce un scandale de copinage.

Par Jaklina Naumovski (Avec Makfax et 24vesti) - Un nouveau scandale secoue la Macédoine depuis le 7 février : la répartition des fonds annuels de la culture prive de crédits la majorité des grandes manifestations, au profit de projets inconnus ou à l’origine douteuse, dont certains montés par des entreprises créées 48h avant la décision de la commission. Le monde de la culture s’indigne et dénonce les choix de certains projets, qui laissent penser que de nouveaux détournements d’argent public se préparent. Ainsi, le Skopje Jazz Festival et l’Offfest Festival, deux événements culturels de renommé internationale, ont été écartés lors du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous