Croatie : la lente renaissance du jardin botanique de Split

| |

Le jardin botanique de Split, fondé en 1951, a été entretenu jusqu’aux années 1980 avant d’être petit à petit laissé à l’abandon. Récemment réinvesti, il reste encore beaucoup à faire. Entretien avec Duška Boban, artiste visuelle, activiste environnementale et membre du conseil d’administration de la Société Marjan, association de protection de l’environnement.

Propos recueillis par Saša Šimpraga. H-A : Outre sa fonction initiale, voyez-vous d’autres manières de dynamiser et mettre à profit l’espace du jardin botanique ? D.B. : Le destin du jardin botanique de Split est entre les mains d’une municipalité future, espérons-le, plus responsable, et qui saura en prendre soin comme Zagreb, par exemple, prend soin de son jardin botanique. Néanmoins, avec un minimum de volonté politique, on peut progresser dès aujourd’hui. Il faut principalement compter sur une coopération fructueuse entre le secteur public, les ONG et les bénévoles, ainsi que sur des approches interdisciplinaires basées sur une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous