Croatie : avant de mourir, il termine un dictionnaire sur son dialecte en train de disparaître

| |

Comme tant d’autres territoires qui se dépeuplent dans les Balkans, la petite île de Sestrunj est confrontée à la lente agonie de son dialecte. Mais du moins ne disparaîtra-t-il pas totalement : juste avant de mourir, Svetko Fatović, un habitant de Sestrunj a réussi à terminer un dictionnaire sestrunjien-croate recensant 5000 mots spécifiques de l’île.

Par Karmen Miletić « Posli dazja vidi se na nebu sempre babin pas po se govori da neće više daziti. » Si vous parlez croate, vous trouverez facilement la signification de cette phrase dans le tout récemment paru Dictionnaire du parler de l’île de Sestrunj, de Svetko Fatović. Si vous consultez ses 320 pages et ses 5000 entrées, vous constaterez avec surprise que « babin pas » (littéralement : le chien de mémé) signifie l’arc-en-ciel, et que « daz » veut dire « la pluie ». La phrase signifie donc : « Après la pluie, on voit toujours dans le ciel un arc-en-ciel, et on dit qu’il ne pleuvra plus ». Des mots spécifiques de Sestrunj, une petite île de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous