Croatie : Peđa Grbin, pour sauver le SDP et « unir la gauche » ?

| |

Après la débâcle du Parti social-démocrate de Croatie (SDP) aux législatives du 5 juillet dernier, le principal parti d’opposition s’est doté d’un nouveau chef, en la personne de Peđa Grbin. Âgé de 41 ans mais fort d’une déjà solide expérience politique, Grbin a fait de la lutte contre la corruption son principal cheval de bataille et il se donne l’objectif de « rassembler la gauche ».

Par Nikola Radić Le Parti social-démocrate (SDP) mettra-t-il enfin un terme à la crise dans laquelle l’a plongé sa débâcle aux élections législatives de juillet dernier ? Pour se redresser, le principal parti croate d’opposition compte désormais sur un nouveau chef, Peđa Grbin. « Il n’est pas important de savoir qui a voté pour qui. À partir de ce soir, nous formons un seul parti et celui-ci a pour impératif la solidarité, la justice, l’égalité et la liberté. Nous voulons un SDP qui travaille pour tout le monde et pour lequel tout le monde travaille, un parti ouvert à ceux qui arriveront, comme à ceux qui en sont partis. Un SDP qui triomphe - tel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous