Coronavirus : la quarantaine italienne plombe l’économie de la Bosnie-Herzégovine

| |

La mise en quarantaine de l’Italie aura de lourdes conséquences pour la Bosnie-Herzégovine, qui commerce beaucoup avec la Botte. 150 chauffeurs routiers bosniens ont aussi failli se retrouver bloqués, Ils sont finalement rentrés sans subir aucun contrôle sanitaire.

150 chauffeurs routiers bosniens se sont retrouvés bloqués en Italie, du fait des mesures de quarantaine, mais ils ont finalement pu regagner le pays mardi soir. Nikola Grbić, de l’Association des chauffeurs poids lourds de la Republika Srpska (RS), a confirmé que les conducteurs bloqués en Italie ont été autorisés à rentrer : « Ils ont pris des itinéraires secondaires vers la Bosnie-Herzégovine, alors que la Slovénie a aussi annoncé la fermeture de ses frontières. » Selon Nikola Grbić, en plus d’une queue épouvantable et d’une attente interminable à la frontière entre la Croatie et la Slovénie, c’est la peur qui prévaut chez les chauffeurs de poids lourds. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous