Albanie : la famille Mehmeti, victime de la politique de rapatriement forcé de la France

| | |

Le 28 janvier à l’aube, la police frappait à la porte de la maison où était hébergée la famille Mehmeti, dans le centre de Pamiers (Ariège). Ils ont aussitôt été rapatriés de force en Albanie, après quatre ans de séjour en France.

Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Les Mehmeti ont eu plus de « chance ». Ils n’ont pas eu à passer la nuit au CRA et n’ont été arrêtés que le 28 au matin. Conduits à l’aéroport de Toulouse Blagnac, ils ont été retenus cinq heures dans une pièce, privés de leur téléphone et de tout moyen de contacter leurs amis français. Il fallait attendre l’arrivée de l’avion de la compagnie Albawings, qui a décollé à 11h30 de Tirana. Cette compagnie low cost dessert principalement l’Italie et n’a pas de liaisons sur la France. Vu de Tirana, cet affrètement n’existe même pas. Selon les données officielles du ministère de l’Intérieur albanais, les derniers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous