Albanie : Edi Rama limoge quatre ministres « pour préparer les élections »

| |

Edi Rama a procédé à un remaniement ministériel très commenté à trois mois des prochaines législatives. L’opposition, qui réclame toujours un gouvernement technique, menace de boycotter le scrutin.

Par Louis Seiller Le Premier ministre Edi Rama vient de procéder à un important remaniement : quatre ministres ont été remplacés, soit un quart du gouvernement. Le premier départ officialisé a été celui de l’ambitieux ministre de l’Intérieur Saimir Tahiri. Puis cela a été au tour d’Ilir Beqaj à la Santé, de Blendi Klosi à la Prévoyance sociale et à la Jeunesse, et de Bledi Çuçi, aux Collectivités locales. La nomination de Fatmir Xhafaj à la place de Saimir Tahiri a été très commentée : ancien haut fonctionnaire à l’époque communiste, il est connu pour avoir critiqué la réforme judiciaire adoptée de haute lutte en juillet 2016. Quant à Eduard Shalsi, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous