1991, le dernier été de la Yougoslavie

La Slovénie et la Croatie proclament, puis « suspendent » aussitôt leur indépendance. Les combats se généralisent en Croatie et le siège de Vukovar débute le 25 août. La Bosnie-Herzégovine retient son souffle. En Serbie, beaucoup de jeunes désertent pour ne pas être envoyés au front. Retours sur l’été 1991, l’été de la fin de la Yougoslavie.

Repères chonologiques : Janvier 1990 : XIVe et dernier Congrès de la Ligue des communistes yougoslaves ; Premières élections pluripartites en Slovénie (8 juin 1990) ; en Croatie (avril-mai 1990) ; en Bosnie-Herzégovine (novembre 1990) ; en Macédoine (novembre-décembre 1990) : en Serbie et au Monténégro (décembre 1990) ; 1990 : formation d’une « région autonome serbe de Krajina » autour de Knin ; décembre 1990 : référendum d’indépendance en Slovénie ; 1er mars 1991 : affrontements à Pakrac ; 9 mars : manifestation réprimée de l’opposition à Belgrade ; fin mars/ début avril : incidents armés des lacs de Plitvice ; mai : référendum d’indépendance en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous