Jurnalul National

Vu de Roumanie : comment le FN tente de changer son image

| |

Le leader de l’extrême droite française, Jean Marie Le Pen, a décidé de retoucher son image d’antisémite, tout comme vient de le faire Corneliu Vadim Tudor, en Roumanie.

Par Marina Constantinoiu Le leader de l’extrême droite française, Jean Marie Le Pen, qui a nié à nombreuses reprises l’Holocauste, essaye de changer son image d’antisémite en s’inspirant d’un « modèle » roumain. Le Front National, parti politique de M. Le Pen, en pleine campagne électorale pour les élections régionales, a eu recours à la stratégie promue par Corneliu Vadim Tudor, le leader du Parti « La Grande Roumanie » (PRM), dans l’espoir de gagner les voix des Juifs français. L’artisan de ce changement est Mme Sonia Arrouas, une femme française, juive de 42 ans, placée en quatrième position sur la liste FN en région PACA. Ces dernières semaines elle a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous