Politika

Transport aérien : la JAT vole sur les ailes de ses dettes

| |

Les dettes de la compagnie aérienne « yougoslave » JAT Airways s’élèvent à 22 milliards de dinars (près de 300 millions d’euros), les bénéfices de l’an dernier à 18 millions, tandis que le salaire moyen des employés est d’environ 500 euros. La JAT est encore bien loin de retrouver sa splendeur perdue au début des années 1990.

Par Marko Lakic La Compagnie JAT - Yugoslav Airways enregistrait à la fin des années 1980 un chiffre d’affaires de près d’un milliard de dollars. Elle se classait alors parmi les 15 premières compagnies en Europe et la trentième dans le monde. Une décennie et demi plus tard la JAT Airways ne figure même pas parmi les cent premières compagnies. Dans le rapport sur la valeur de ses biens et de ses obligations, elle est le premier des débiteurs parmi toutes les sociétés nationales. Ses dettes se montent à 22 milliards de dinars, ce qui représente 21 milliards de plus que la valeur de ses actifs. Les pertes en héritage À la fin des années 1980 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous