IWPR

TPI : la mère de toutes les accusations

| |

L’accusation bosniaque fait peser sur Milosevic le crime de génocide avec
tous les autres crimes relevant de la juridiction du tribunal.

Par Mirko Klarin, correspondant de l’IWPR auprès du TPI. La semaine dernière, le tribunal a rendu public le dernier chapitre de la biographie de guerre de Slobodan Milosevic. L’ancien procureur en chef, Louise Arbour, avait signé le premier chapitre, l’accusation pour le Kosovo en mai 1999. Le nouveau procureur général, Carla Del Ponte l’avait fait pour le second, l’accusation pour la Croatie, en septembre 2001. Et à nouveau pour le dernier, l’accusation bosniaque, publiée la semaine dernière, qui comprend ce qui manquait dans les autres : l’accusation de génocide. Bien que le dernier document soit signé par Mme Del Ponte, il porte la trace du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous