Republika

Serbie : vacances et examens universitaires en ballotage

| |

Dans les universités de Serbie, ceux qui ont accepté la nouvelle loi
sont désormais mécontents.

Le premier semestre suivant l’application de la nouvelle loi sur l’université en Serbie s’est terminé dans une atmosphère de grand mécontentement et de longues grèves (plusieurs mois) des étudiants comme des enseignants de certaines facultés de l’université de Belgrade. La grève la plus agitée et la plus bruyante a été celle de la faculté de langues de l’université de Belgrade, où les étudiants ont annoncé une grève de la faim, ce qui, d’après eux, représente leur dernière démarche pour la défense de leurs droits à des études normales. Les doyens ont conservé leurs fonctions, accordées par le pouvoir, mais les tribunaux ont commencé à prononcer des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous