Le Courrier des Balkans

Serbie : les autonomistes de Voïvodine se rebiffent

| |

République de Voïvodine ? Voïvodine libre ? Le courant séparatiste de la province septentrionale serbe se fait entendre et le V de la Voïvodine fleurit sur les affiches comme le V de la victoire. En cause : une campagne prônant l’abolition de l’autonomie de la province, et – autre pomme de discorde – la destination des bus de Novi Sad qui ne s’affichera désormais plus qu’en cyrillique. Une initiative du Parti progressiste de Serbie (SNS) qui n’a pas l’heur de plaire aux autonomistes.

Par Philippe Bertinchamps « République de Voïvodine – Pour une Voïvodine libre », peut-on lire depuis lundi sur des affiches vertes et bleues placardées dans les rues de Novi Sad. Retrouvez notre dossier : Voïvodine : une autonomie contestée Ces affiches ont été collées sur celles de Treca Srbija, un parti qui milite pour l’abolition de l’autonomie de la Voïvodine, proclamant « Novi Sad – capitale de la Serbie ». Plus tôt en janvier, le Parti progressiste de Serbie (SNS), qui a ravi la mairie de Novi Sad au Parti démocratique (DS) en septembre 2012, quatre mois après les élections municipales, a décidé que la destination des quelque 200 bus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous