IWPR

Republika Srpska : Les chasseurs de primes traquent les personnes les plus recherchées en Serbie

| |

Les hauts responsables serbes figurant sur la liste du Tribunal Pénal de La
Haye vivent dans la terreur que certains de leurs anciens camarades, qui
seraient payés par l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), ne
les livrent à la justice.

Par Zeljko Cvijanovic à Banja Luka (collaborateur régulier de l’IWPR en Republika Srpska). Des renégats, chasseurs de primes, seraient en train de gagner une petite fortune en primes pour traquer les suspects de crimes de guerre dans leurs cachettes serbes, les enlever et les livrer aux soldats de l’OTAN. On dit que des bandes de mercenaires chasseraient leurs anciens camarades des guerres bosniaques en utilisant les services secrets mis à leur disposition par leurs commanditaires des Nations Unies. Cette pratique a été mise à jour lorsque Dragan Nikolic, 43 ans, poursuivi par le Tribunal de La Haye pour crimes de guerre, a déclaré avoir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous