Delo

Privatisations en Slovénie : l’opération a réussi, le patient est vivant

| |

Le processus de privatisation, amorcé avant même l’indépendance de la Slovénie, a introduit de nouvelles différenciations sociales, et un fort contraste entre les générations, les jeunes ne jouissant pas des protections sociales de leurs aînés. La concentration des richesses est telle que 100 à 300 personnes contrôleraient l’essentiel de l’économie slovène.

Par Mija Repovz La disparition de la propriété de l’État et de la propriété sociale est le projet essentiel menant à l’introduction du système capitaliste. Et comme les années qui passent le prouvent, c’est en même temps un projet contradictoire, exigeant et très douloureux du point de vue social. Le processus de privatisation, dont l’opinion pensait naïvement qu’il serait achevé du jour au lendemain après l’effondrement du socialisme, se poursuit encore. La Slovénie a amorcé en partie le processus de la privatisation du temps même de l’ancienne Yugoslavie, cependant ce processus est alors resté entravé. Dans le nouvel État indépendant , on a commencé à le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous