Monitor

Monténégro : Reportage à Mojkovac

| |

Tous les grands projets ont fait faillite. Pourquoi le bon Dieu et le
pouvoir
monténégrin ont-ils oublié les habitants de Mojkovac ? Peu de villes au
Monténégro présentent autant d’antagonismes entre cousins et amis
que cette
ville dont la densité démographique dépassait jadis celle de Londres.

VILLE OU DESERT ? Mojkovac est l’une des municipalités les plus petites et les plus pauvres du Monténégro. Et dans l’état actuel des choses, cela ne changera pas dans le proche avenir. Le nombre d’habitants diminue tous les ans et on en compte aujourd’hui moins de 11000. Impossible de trouver un jeune qui ne souhaite pas quitter la ville. Le manque de travail, d’argent et de perspectives coupent l’envie de rester. En vain, on invoque la beauté sauvage du parc national « Biogradska Gora » (situé à 4 kilomètres du centre ville mais appartenant à la municipalité de Kolasin), le charme de la Tara - « larme de l’Europe » - et de ses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous