Monténégro : ces hôtels fantômes, symboles de la corruption

| |

Des carcasses géantes de béton échouées sur le littoral. Le boom de la construction a fait des dégâts au Monténégro, où certains chantiers d’hôtels et de complexes de luxe restent inachevés et se délabrent peu à peu, comme autant de témoignages sordides de la corruption. Tour d’horizon.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) La fièvre des investissements qui s’est emparée du Monténégro après l’indépendance de 2006, en particulier sur la riviera de Budva, a laissé des traces indélébiles sur le paysage. Des bâtiments de toutes les tailles ont saccagé les côtes comme la capitale Podgorica. Les achats et les ventes de terrains ainsi que les constructions immobilières ont suscité d’énormes emprunts auprès des banques monténégrines. Les constructions illégales se sont multipliées, tout comme les crimes et les scandales de corruption. Les promoteurs ont reçu d’incroyables avantages du gouvernement et de certains ministères. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous