Monitor

Monténégro : Entretien avec le Commissaire aux réfugiés

| |

"Pour le moment le plus grand problème concernant les réfugiés est
l’hébergement. Plusieurs milliers d’hommes sont installés à Rozaje dans des
hangars d’usines et dans des mosquées. Nous ne pouvons pas les forcer à aller
vers Ulcnj où ils trouveraient un hébergement plus confortable", déclare
Djordjije Scepanovic

Le Commissariat aux réfugiés de la République du Monténégro a été créé il y a sept ans, à l’époque des premiers flux de réfugiés de Bosnie-Herzégovine et de Croatie. Il s’agissait d’une réponse à des besoins qui nous paraissaient provisoires, mais les circonstances bien connues ainsi que la guerre qui a sans cesse changé de foyer ont imposé la poursuite de son activité jusqu’à aujourd’hui. Bien que confrontée avec de permanents problèmes financiers, cette agence gouvernementale, d’après son Commissaire Djodjije Scepanovic, réussit à surpasser tous les obstacles qu’elle rencontre. MONITOR : Le problème des réfugiés est aujourd’hui un des problèmes les plus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous