Moldavie : le parlement débarque le gouvernement et le Premier ministre

| |

Le gouvernement du Premier ministre Valeriu Streleţ, au pouvoir depuis trois mois, est tombé jeudi pour « corruption et inefficacité ». Dans la rue, les manifestations se poursuivent.

Par Julia Beurq Le gouvernement du Premier ministre moldave Valeriu Streleţ est le deuxième à être destitué en moins d’un an. Formé en juillet dernier par trois partis pro-européens, il a été dissous pour « corruption et inefficacité » suite à un vote de confiance initié par 42 députés du Parti socialiste (PSRM) et du Parti communiste (PCRM). Il fallait 51 votes pour que le gouvernement tombe. Les 19 députés du Parti démocrate (PD) et un député non-affilié ont voté pour la motion de censure et lui ont permis de passer. Les députés du Parti démocrate-libéral de Vlad Filat ont voté contre, tandis que ceux du Parti libéral se sont abstenus. Selon (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous