Forum

Macédoine : Histoires de l’est sauvage

| |

Cela s’est passé en janvier dernier au Festival international de théât
re de
Hambourg au cours d’une discussion amicale lors de quelques rencontres sur
le
thème du discours que j’étais censé présenter. Ils ont proposé de
donner un
titre plutôt provocant à ce discours : "Pourquoi l’Est est-il moins sexy
qu’auparavant ?". Je me suis senti instinctivement agressé. Comment ? Moi,
n’être plus sexy ? Qu’est-ce que cela voulait dire ? Et d’ailleurs,
sexy, de
quelle manière ? Selon quels critères ? "Sexy", quel mot grossier !...
J’ai
réfléchi à cette remarque : « Il n’est plus sexy » Cela impliquait-il
que nous
l’étions avant ?

Par Goran Stefanovski Quand avant ? Quand justement était-on sexy ? Cela pouvait-il signifier que l’Est était sexy lorsque personne n’y pensait, c’est à dire quant il souffrait sous le joug du stalinisme ? Et qu’il ne l’est plus maintenant, alors qu’il s’efforce de le devenir dans le sens occidental du terme ? L’était-il lorsqu’il jouait l’innocence et la naïveté, pour ne plus se manifester aujourd’hui alors qu’il prétend être sophistiqué et expérimenté ? Etait-il sexy sous son aspect folklorique et arriéré et ne l’est-il plus lors de ses tentatives pour ressembler à l’Occident et atteindre les derniers espaces à la mode ? Mes amis du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous