Koha Ditore

Le projet Steiner pour la décentralisation du Kosovo : « oui, mais... »

| |

L’éditorialiste Veton Surroi se penche sur la proposition de décentralisation administrative qui émane de l’administrateur international, Michael Steiner. L’intellectuel kosovar, d’accord sur le principe, s’inquiète des conséquences de l’éventuelle « ethnicisation » de la décentralisation.

Par Veton Surroi Dans nos villages, avec de grandes familles et peu de terre, l’un des rituels qui se répète en chaque génération est la mise à jour de la délimitation entre les propriétés. Ce rituel est tellement important qu’il est pratiquement devenu un sport national lors du siècle passé, et avec l’arrivée du villageois en ville, il a pris des dimensions d’usurpation de quelques centimètres de trottoir ou de verdure pour des besoins privés. Le prétexte : « nous sommes dans le pétrin ». Je me suis rappelé ceci en lisant la proposition de Michael Steiner sur la décentralisation. Après les élections municipales, les membres des minorités auront la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous