BIRN

La Macédoine doit choisir : South Stream et la Russie, ou Nabucco et l’UE ?

| |

L’annonce que la Macédoine pourrait rejoindre le projet d’oléoduc South Stream piloté par la Russie a été bien accueillie par les experts en énergie, mais les analystes politiques ont émis des réserves sur l’impact négatif de cette décision sur les aspirations de la Macédoine à rejoindre l’UE et l’Otan.

Par Sinisa Jakov Marusic Au cours de sa visite récente en Russie, le Président Georgi Ivanov et son hôte russe, le Président Dimitri Medvedev sont tombés d’accord pour que leurs deux pays collaborent plus étroitement dans le domaine énergétique, en particulier en ce qui concerne le gazoduc. Georgi Ivanov a également rencontré le PDG de Gazprom, Alexey Miller pour discuter de ce projet. « La question des petits pays des Balkans comme la Macédoine qui veulent se joindre au projet South Stream est plus une question politique qu’économique pour la Russie », remarque le journaliste et ancien ministre macédonien des Affaires étrangères, Slobodan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous