Jutarnji List

La Croatie doit choisir entre l’OTAN et le Mouvement des non alignés

| |

La Croatie est un membre actif du Mouvement des non-alignés, dont les membres avaient soutenu la candidature de Zagreb comme membre non-permanent du Conseil de sécurité. Le Président Stipe Mesić, éphémère Secrétaire général du Mouvement en 1991, avait participé au Sommet de La Havane en 2006. Pourtant, la Croatie devrait quitter le Mouvement créé par Tito, Nehru et Nasser, pour adhérer à l’OTAN. Une évolution diplomatique qui marque la fin d’une page d’histoire.

Par Vlado Vurušić et Željko Trkanjec Le Premier ministre indien Jawaharlal Nehru fut le premier à opter pour une « voie moyenne » face aux intérêts des deux blocs politico-militaires, à Colombo, en1954. Les cinq principes (pancha shila) adoptés à la conférence afro-asiatique de Bandung en 1955 ont coїncidé avec son idée, et le caractère global du mouvement a été défini par Nehru (Inde), Josip Broz Tito (Yougoslavie) et Gamal Abdel Nasser (Egypte), en 1956, dans l’île de Brioni, en Croatie. Ces trois hommes d’Etat, soutenus par Soekarno (Indonésie) et Kwame Nkrumah (Ghana) ont convenu, lors de la 15e séance de l’Assemblée générale de l’ONU, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous