Nevipe Kosov@

Kosovo : sortir le trésor de la musique rom de sa caisse poussiéreuse

| |

Interview avec le célèbre accordéoniste Rexhep Karaçi. « La musique “Tala va” a un tempo vivant mais manque d’harmonie et les textes n’ont pas de qualité. Je joue de la musique classique et de la variété. Les musiciens rroms doivent cultiver le patrimoine musical rrom, c’est notre richesse. La tradition de Nehat Gashi, ce roi de la chanson rromani, doit être perpétuée par les jeunes ».

Nevipe Kosov@ : La musique et vous, c’est une longue histoire d’amour. Vous êtes les meilleurs amis du monde, n’est-ce pas ? Rexhep Karaçi : Oui, c’est vrai. NK : Vous avez 81 ans. Les musiciens qui continuent de monter en scène à cet âge sont peu nombreux. RK : C’est l’amour que je porte à la musique qui m’y amène. C’est un énorme plaisir pour moi que de jouer de l’accordéon, l’accordéon est mon meilleur ami. Je ne m’en suis jamais séparé depuis l’âge de 14 ans. J’étais encore très jeune, quand la passion m’a été réveillée par Iljaz Medjedovi ?, un très bon accordéoniste qui jouait au parc de Prizreni, à Marash. NK : Et c’est donc ainsi que vous vous êtes mis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous