Zëri

Kosovo : l’Accord serbo-monténégrin vu de Pristina

| |

Quelles seront les conséquences de la création de l’Union de la Serbie et du
Monténégro [USM] pour le Kosovo ? Sera-t-il désormais plus facile pour ce
dernier d’obtenir son indépendance ?

Par Blerim Shala La République Fédérale de Yougoslavie n’est plus. Sur ses décombres, est née l’USM. Toutefois, la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations Unies demeurera en vigueur au Kosovo. Javier Solana et l’Union européenne [UE] sont arrivés à convaincre Belgrade et Podgorica de maintenir le statu quo qui régit leur rapport. L’USM flatte les intérêts de l’UE, qui a estimé que, dans les circonstances actuelles, le référendum monténégrin serait un danger pour la stabilité, déjà fragile, de la région. Il semblerait, à première vue, que l’accord satisfasse les trois parties en présence. Solana a évité que la question de l’autonomie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous