IWPR

Environnement : les centrales d’Obilic menacent le Kosovo d’une catastrophe sanitaire

| |

Cancers du poumon et maladies respiratoires font des désastres dans les villages qui se trouvent à côté des centrales électriques vieillissantes du Kosovo. Les émanations toxiques sont 74 fois supérieures aux normes européennes. Alors que la production d’électricité est toujours insuffisante, le protectorat des Nations Unies est menacé par une véritable catastrophe sanitaire.

Par Arberi Slihu Les rues du village de Dardhishte, situé à sept kilomètres au nord-ouest de Pristina, sont désertées et pleines de poussière. Si l’on regarde de plus près, le faîte des toitures est recouvert d’une couche rouge sombre de particules, qui semble provenir de la cheminée en béton voisine, haute de 70 mètres, qui appartient à Kosova A, une des deux centrales thermiques de la Compagnie d’électricité du Kosovo, la KEK. En regardant cette grande cheminée, qui rejette d’énormes nuages de fumée d’un jaune sinistre, Muhamet Gërguri 37 ans, un des dirigeants du village, explique que les familles locales ont beaucoup d’appréhension envers cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous