Monitor

Élections présidentielles au Monténégro : des listes électorales « sur mesure »

| |

Dimanche, beaucoup de citoyens monténégrins ne pourront pas voter, parce qu’ils ne disposent pas des nouveaux documents d’identité, ou parce qu’ils ont été rayés des listes électorales. À l’inverse, le DPS au pouvoir garantit le droit de vote des électeurs « fidèles » de la diaspora, voire de citoyens des pays voisins... Au total, de forts soupçons pèsent sur le droit de vote de 55.000 personnes, soit plus de 10% du corps électoral !

Par Miloš Bakić Les listes électorales en vue du scrutin présidentiel du 7 avril ont été clôturées le 27 mars 2013 à minuit. 511.0405 électeurs sont inscrits, ce qui représente 2.650 de moins que pour les élections parlementaires d’octobre dernier. Retrouvez notre dossier : Monténégro : le « système Đukanović », suite et fin prochaine ? Alors que de supposés « opposants » ont disparu des listes, les sympathisants présumés du Parti démocratique des socialistes (DPS) ont été favorisés, en recevant de nouvelles cartes électorales leur permettant de s’inscrire plus facilement. Comme l’a expliqué le ministre de l’Intérieur Raško Konjević, 24.468 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous