IWPR

Croatie : les réformateurs du HDZ paralysés par la vieille garde du parti

| |

Le nouveau dirigeant « modéré » de l’ancien parti au pouvoir aura peut-être les mains ficelées par les nationalistes de la vieille garde s’il essaie de rejeter l’héritage autoritaire de Franjo Tudjman.

Par Jelena Lovric, éditorialiste au quotidien Novi List L’élection de Ivo Sanader comme dirigeant de l’ancien parti dirigeant, la Communauté démocratique croate (HDZ, opposition), représente une victoire pour l’aile modérée du parti, mais le vote fit apparaître de profondes divisions internes qui, au bout du compte pourraient mettre à mal ses ambitions réformistes. À la Convention de Zagreb au début du mois, le HDZ était presque également partagé entre les ultranationalistes en dévotion devant l’héritage autocratique de l’ancien président Franjo Tudjman et ceux qui recherchent un avenir conservateur plus démocratique. Lors de la querelle pour la direction, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous