IWPR

Bosnie : Le retour inquiet des réfugiés

| |

Les réfugiés musulmans qui retournent dans leurs anciennes maisons en
Republika Srpska (RS) sont confrontés à un avenir incertain.

Par Amra Kebo à Kozarac et Prijedor (collaborateur régulier de l’IWPR). Sakib Dzaferovic était l’imam de Kozarac avant que la ville ne devienne une partie de la RS. Survivant des célèbres camps de concentration serbes bosniaques, il est rentré pour reconstruire sa vie. « Les Bosniaques reviennent et je m’attends, si Dieu le veut, à ce que davantage de personnes retournent chez elles, quelle que soit leur religion », a déclaré l’imam qui porte ses habits religieux sans crainte de persécutions. « Tous les gens préfèrent vivre dans leur propre maison ». Kozarac a été rayé de la carte par les Serbes bosniaques. Ils ont expulsé toute la population (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous