Une majorité de plus en plus mince

Bosnie-Herzégovine : le gouvernement de Milorad Dodik est-il en difficulté ?

| |

Avis de tempête pour l’homme fort de Banja Luka : son parti, gangrené par des tiraillements internes, ne dispose plus que de 42 sièges sur 80 au Parlement, tandis que l’opposition s’active déjà pour tenter de former une nouvelle majorité.

Par Rodolfo Toè Milorad Dodik pourrait bien perdre la mince majorité dont il dispose au Parlement de Republika Srpska (RS). Au sein même de son parti, le SNSD, les derniers projets de loi du gouvernement, notamment celui sur la protection de l’espace public, sur les organisations non-gouvernementales, et sur la lutte contre l’économie grise alimentent les dissensions. Il y a deux semaines, le parti Napredna Srpska a choisi de retirer son soutien au gouvernement. Son chef, Adam Šukalo, justifie ce départ par le fait que le SNSD n’a jamais établi la vérité à propos d’un enregistrement téléphonique diffusé en octobre dernier, où l’on peut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous