Suisse-Serbie : « Halte à la politisation ethnique de la Nati »

|

Serbie-Suisse : c’est un match très politisé qui nous attend ce soir lors de la Coupe du monde de football en Russie, sachant que la Nati, l’équipe helvétique, se compose d’un bon nombre de joueurs d’origine albanaise. L’opinion de Bashkim Iseni, directeur de la plate-forme d’information Albinfo.

Par Bashkim Iseni « Ces derniers jours, certains médias suisses ont mis l’accent sur la nature particulière du match de ce vendredi soir entre la Suisse et la Serbie, compte tenu du fait que l’équipe helvétique est composée d’un nombre considérable de joueurs d’origine albanaise, mais aussi croate et bosniaque. Il s’agit d’une sorte d’allusion aux animosités ethniques qui émaillent les pays d’origine de ces joueurs helvétiques avec l’équipe serbe, ou plutôt l’État serbe, en se référant aux guerres de l’ancienne Yougoslavie, dont les joueurs de la Nati d’origine balkanique ont souffert émotionnellement, certains ayant même perdu des membres de leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous