Stevan Labudović, le caméraman des maquis de la guerre d’indépendance algérienne

|

Stevan Labudović est mort le 25 novembre 2017 à Belgrade. Il avait 91 ans. Il était devenu célèbre pour sa couverture de la guerre d’indépendance algérienne, qu’il a documentée en passant trois ans dans les maquis de l’Armée de libération nationale, caméra au poing.

Par la rédaction Stevan Labudović est né en 1927 au Monténégro. Il fait des études cinématographiques à l’École de cinéma de Smederevska Palanka et intègre ensuite le Studio central des actualités yougoslaves. Son travail de caméraman et photographe l’amène à suivre Tito dans plusieurs tournées officielles, à couvrir la conférence du Mouvement des non-alignés et les guerres d’indépendance en Palestine, au Mozambique, en Angola. C’est sa couverture de la guerre d’indépendance en Algérie qui l’a rendu célèbre. En 1959, il rejoint les maquis algériens pour filmer et photographier des séquences de la guerre de libération dans la région des Aurès. Trois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous