Serbie : les mouvements citoyens veulent prendre la main à Belgrade

| |

Des élections municipales ont lieu à Belgrade le 4 mars. La commission électorale a publié 24 listes candidates. Outre les partis traditionnels, les mouvements citoyens tentent de se faire une place. Il y a notamment la liste satiriste de Beli et celle, très engagée, de l’initiative Ne da(vi)mo Beograd, qui veut s’inspirer du succès de Zagreb je naš et de Barcelona en Comú.

Par Iva Martinović Le désamour croissant entre les citoyens et leurs responsables politiques, voilà une tendance que toute l’Europe connaît. Lors de la présidentielle de 2017, signe de la défiance grandissante des citoyens envers des personnages qui évoluent sur la scène politique depuis des années, Saša Janković, l’ancien défenseur des droits, est arrivé en deuxième position, avec plus de 16% des voix. Juste derrière lui, [Ljubiša Preletačević Beli, satire d’homme politique corrompu et sans scrupule incarnée par un jeune homme de Mladenovac, Luka Maksimović, créait la surprise avec un score de 10%. Pour les municipales, le Mouvement des citoyens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous