Roumanie : les mines d’or de Roșia Montană finalement inscrites au patrimoine de l’Unesco

| |

C’est l’épilogue de longues années de polémiques : l’Unesco a classé les anciennes mines d’or Roșia Montană au patrimoine mondial de l’humanité. La compagnie canadienne Gabriel Resources demande près de six milliards d’euros de dommages et intérêts à Bucarest.

Les mines d’or de Roșia Montană ont été inscrites ce mardi au patrimoine mondial de l’Unesco. L’ensemble minier est considéré comme « le plus important, le plus vaste et le plus varié connu au monde ». Ces anciennes mines d’or, exploitées depuis l’époque romaine, ont également été placées sur la liste des sites en péril en raison d’un projet d’extraction. Cette décision, annoncée lors d’une session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco à Fuzhou en Chine, a été accueillie avec soulagement par la société civile roumaine qui s’oppose depuis longtemps à la reprise de l’exploitation minière dans la région. La société canadienne Gabriel Resources, qui détient depuis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous