Roumanie : les écologistes court-circuitent une centrale hydroélectrique dans les Carpates

| |

La nouvelle centrale de Bumbeşti-Livezeni était presque terminée quand la justice roumaine, saisie par des militants écologistes, a fait suspendre sa construction. Cet immense complexe hydro-électrique se trouve en effet au cœur du parc national de Valea Jiuliu, un des trésors du patrimoine naturel roumain.

Par Fl. Cass. La construction de la centrale hydroélectrique dans le parc national de la Vallée du Jiu (Valea Jiului) d’une valeur de 155 millions d’euros, financée par l’État roumain, est presque achevée. Les écologistes ont néanmoins réussi à faire suspendre les travaux en attaquant le projet en justice. Selon les défenseurs de l’environnement, cette immense installation, qui doit s’étendre sur plus de 30 km le long de la rivière Jiu, menace en effet de détruire la vie sauvage du parc, classé Natura 2000. Ce réseau rassemble les sites naturels ou semi-naturels de l’Union européenne ayant une grande valeur patrimoniale par leur faune et leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous