Pop musiques : Džansever, la vedette rom qui se joue des genres

| |

Quasi-inconnue hors du monde turco-balkanique, Džansever Dalipova est une star dans tout le sud-est de l’Europe et même jusqu’aux frontières de la plaine anatolienne. Avec son look très masculin, la chanteuse rom macédonienne détonne dans le milieu de la pop müzik. Cela ne l’empêche pas de collectionner les succès depuis bientôt trois décennies, de l’arabesk au roman havası. Portrait d’une icône hors-norme(s).

Par Julien Radenez Officiellement, Džansever Dalipova est née le 8 juillet 1967 à Veles dans ce qui était encore la République yougoslave de Macédoine du Nord. En réalité, elle est née à Kalougeritsa, en pleine campagne, sous une tente. Ses parents, roms musulmans (Horahane Roma), étaient ouvriers agricoles et Džansever est la benjamine d’une fratrie de sept enfants. Très vite, elle aide ses parents dans les champs au lieu d’aller à l’école, qu’elle ne fréquentera jamais. Quand elle a huit ans, une fléchette reçue dans l’œil la laisse borgne. Malgré cette enfance difficile, Džansever manifeste très tôt des talents pour le chant et la danse. Et à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous