Offre spéciale Noël • Le coffret musiques tsiganes

Qu’on les appelle Roms ou Tsiganes, ils fascinent souvent, inquiètent parfois, mais restent toujours mal connus. Leur musique, fruit d’un intense métissage, est devenue l’ambassadrice des cultures des Balkans. Nous avons sélectionné trois albums essentiels pour découvrir ou faire découvrir classiques et raretés des rythmes tsiganes de la région, de Roumanie jusqu’en Macédoine, de l’Europe centrale à l’Orient. Un voyage dans l’espace et dans le temps.

Taraf de Haïdouks - Band of Gypsies

Bruxelles, Crammed Discs, 14 titres

Issu de captations réalisées lors de trois concerts mémorables à Bucarest et d’enregistrements studio, Band of Gypsies est le quatrième album de la plus emblématique formation de musiciens tsiganes de Roumanie.

Toujours en recherche de nouvelles influences les Tarafs ont décidé d’inviter d’autres musiciens balkaniques sur scène avec eux : les macédoniens du Kočani Orkestar, le clarinettiste bulgare Filip Simeonov ou le percussionniste turc Tarik Tuysuzoglu sont ainsi présents sur plusieurs titres de l’album. L’occasion de découvrir ou retrouver quelques-uns des plus célèbres standards de musique tsiganes servis par de grands interprètes galvanisés par cet album-rencontre évènement.

Kočani Orkestar - L’Orient est rouge

Cramworld, 12 titres, 15€

En matière de fanfare de cuivres, l’ensemble macédonien Kočani Orkestar s’avère une référence absolue. Tel est en tout cas l’avis de Zach Condon, le leader du groupe américain à succès Beirut, qui a trouvé dans cette fanfare légendaire une source d’inspiration majeure. Depuis sa révélation aux oreilles occidentales avec son album L’Orient est rouge, Kočani Orkestar a fait bouger des foules entières grâce à ses rythmes funky et la force herculéenne de sa session rythmique (comprenant une batterie et quatre tubas !)

Originaire de la ville de Kočani en Macédoine, les musiciens de l’orchestre produise une « musique rom orientale », selon leurs propres termes. Un puissant mélange de rythmes asymétriques turcs et bulgares, asymétriques caractéristiques « Aksak » dans la musique turque traditionnelle) sur lesquels ils posent des solos habiles, inspirés et sauvages.

Leur inspiration, ils la puise dans les musiques de fête traditionnelle des Balkans (bulgare, roumaine, serbe et turque), y ajoutant des éléments de rumba et de salsa et même de Bollywood. La chanson titre de cet album, elle est basée sur une célèbre chanson communiste chinoise qui aurait apparemment atteint le statut de tube à l’époque de titiste...

Stand Up, People : Gypsy Pop Songs from Tito’s Yugoslavia (1964-80)

Vlax Records / Asphalt Tango, 19 titres, 17€

Stand Up, People, c’est une incroyable collection de chansons pop tziganes enregistrées entre 1964 et 1980, du temps de la Yougoslavie titiste. Sans aucun doute, l’un des meilleurs disques de musique rom.

Rythmes traditionnels balkaniques mâtinés de références ottomanes, influences modernes (jazz, pop anglo-saxonne, Bollywood), cette compilation rend hommage à la diversité musicale de l’ancienne Fédération socialiste, au carrefour des cultures orientales et occidentales. Les 19 titres réunis s’affirment comme les témoins d’une époque ouverte à la modernité, mais qui gardait l’oreille ouverte aux traditions.

Cette compilation est le fruit du long travail de recherche entrepris par deux collectionneurs londoniens, Philip Knox et Nathaniel Morris (Vlax Records), qui ont parcouru les Balkans de long en large pour dénicher leurs perles parmi des 45 tours oubliés. Ils ont fouillé dans les marchés aux puces, chez les artistes et même parmi l’immense collection de la Bibliothèque nationale de Belgrade. Les morceaux sélectionnés ont ensuite été patiemment restaurés et remasterisés pour leur rendre leur éclat initial.

Les morceaux de Stand up, People révèlent l’incroyable inventivité des musicens roms des années 1960-70, qui se servaient des nouveaux instruments à leur disposition (synthétiseurs, guitare électrique) pour sublimer leur répertoire traditionnel. Vous trouverez des enregistrements rarissimes du Roi et de la Reine des Tziganes, Šaban Bajramovic et Esma Redžepova, avant qu’ils ne deviennent célèbres, ainsi que des artistes moins connus, mais également virtuoses comme Muharem Serbezovski

Un livret détaillé accompagne la compilation. Illustré par des photos d’archives, il explore l’histoire méconnue de ces musiciens roms pionniers. Les paroles des morceaux sont toutes traduites en anglais.

  • Taraf de Haïdouks, Band of Gypsies, Bruxelles, Crammed Discs, 14 titres, 15€ / Kocani Orkestar - L'Orient est rouge - Label Cramworld, 1997, 12 titres, 15€ / Stand Up, People : Gypsy Pop Songs from Tito's Yugoslavia (1964-80), 2013, Label Vlax Records / Asphalt Tango, 19 titres, 17€. TOTAL 47 euros
  • Prix : 47.00 €
  • En savoir +

Pour tout achat d’un coffret et pour toute commande supérieure à 50 euros, nous vous offrons un sac collector en toile édité spécialement pour les 20 ans du Courrier des Balkans. Série limitée.