Monténégro : l’opposition de nouveau sur le banc des accusés

|

Alors que deux cadres du Front démocratique sont toujours en procès dans l’obscure affaire de coup d’État lors des législatives 2016, un autre dirigeant du principal parti d’opposition se retrouve à son tour sur le banc des accusés. Nebojša Medojević et onze autres personnes sont accusés d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent au profit du Front démocratique (DF).

Par la rédaction Le procès de Nebojša Medojević, l’un des principaux dirigeants d’opposition, et de onze autres prévenus s’ouvre ce mercredi 18 avril devant le tribunal de Podgorica. Tous sont sont accusés d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent en vue de financer la campagne électorale du Front démocratique (DF) lors des législatives de l’automne 2016. Ce scrutin, très tendu, a été marqué par une obscure tentative de coup d’État pro-russe contre le Premier ministre d’alors, Milo Đukanović, élu dimanche à la présidence de la République dès le premier tour. Nebojša Medojević est connu pour être l’une des voix les plus critiques contre le « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous