Monténégro : la drôle de guéguerre entre le DF et le DPS

| |

Les assauts répétés entre les deux principales forces politiques au Monténégro, le Front démocratique (opposition) et le Parti démocratique socialiste, n’en finissent pas depuis les élections législatives de l’automne 2016 et la soit-disant tentative de coup d’État. Voilà à présent que les deux partis s’accusent mutuellement de vouloir une « guerre civile ». Un rhétorique dangereuse.

Par Srđan Janković La crise politique qui agite le Monténégro a connu ces derniers jours une nouvelle dimension suite aux insultes, incidents verbaux et physiques survenus lors d’un débat sur la levée de l’immunité parlementaire de Milan Knežević et de Nebojša Medojević, alors que le Front démocratique (DF), le plus important groupe d’opposition auquel ils appartiennent, ne cesse de répéter que « le Monténégro est au bord de la guerre civile ». Pour le Premier ministre Duško Marković, il s’agit de déclarations irresponsables reflétant l’échec de la politique menée par cette alliance de l’opposition. « Croyez-vous que nous sommes en guerre civile, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous